AFYREN NEOXY PLANT

AFYREN inaugure sa première usine, AFYREN NEOXY, une bioraffinerie unique au monde

  • Une première unité de production industrielle à Carling Saint-Avold en Moselle qui permet de produire 7 acides 100 % biosourcés en circuit court et d’offrir une alternative aux acides pétro-sourcés habituellement utilisés dans des secteurs tels que l’alimentation, les arômes et parfums ou la chimie.
  • Un modèle de bioraffinerie unique, bas carbone et zéro déchet avec une implantation stratégique, au coeur de l’Europe pour ses clients et fournisseurs internationaux.
  • Une production qui atteindra 16.000 tonnes d’acides carboxyliques biosourcés en 2024 et qui permettra d’économiser 30 000 tonnes de CO2 par an.
  • Une réalisation industrielle issue de l’association entre AFYREN et Bpifrance au travers de son fonds SPI (Sociétés de Projets Industriels), qui permet la création de 60 emplois directs, 200 indirects, et qui participe à l’émergence de la filière de la bioéconomie.

Clermont-Ferrand/Lyon, le 29 septembre 2022 à 08h00 CEST – AFYREN, société de greentech qui offre aux industriels des produits biosourcés et bas-carbone grâce à sa technologie de fermentation unique basée sur un modèle complètement circulaire, inaugure sa première usine à grande échelle, AFYREN NEOXY, à Carling Saint-Avold (Grand Est, Moselle) sur la plateforme industrielle Chemesis.

Une usine opérationnelle dans les temps et le budget

Après le commencement des travaux en décembre 2020 et les grandes échéances qu’auront été l’obtention de l’autorisation d’exploiter, la réalisation de travaux de génie civil, la construction de l’usine et la mise en service industrielle progressive des différentes unités, il aura seulement fallu 20 mois pour qu’AFYREN NEOXY ouvre ses portes, le 29 septembre 2022.

Parfaitement opérationnelle et sécurisée, la bioraffinerie est en phase de démarrage de sa production comme annoncé, courant 2022. AFYREN prévoit ensuite d’augmenter graduellement ses volumes pour produire d’ici deux ans 16.000 tonnes d’acides carboxyliques, une première mondiale. A ce stade, 70 % de la production cible d’acides organiques de l’usine AFYREN NEOXY est déjà pré-vendue.

Nicolas SORDET, Directeur Général et cofondateur d’AFYREN : « L’inauguration de cette première unité industrielle dans les temps et le budget, en dépit de la crise sanitaire, vient rappeler et saluer tous les efforts engagés pour tenir le calendrier que nous nous étions fixés. Au nom d’AFYREN, je tenais également à remercier tous nos partenaires qui ayant soutenu notre projet, nous ont permis de tenir nos objectifs de croissance ».

Un emplacement stratégique

Grace à son emplacement au centre du bassin betteravier européen, AFYREN NEOXY a pu s’engager sur le respect de circuits courts via un contrat d’approvisionnement qui prévoit l’utilisation de co-produits issus de cultures sucrières situées dans un rayon maximum de quelques centaines de kilomètres autour de l’usine.

Également proche de ses principaux clients, situés dans le Nord et l’Est de la France, au Bénélux et en Allemagne, l’usine peut également proposer une livraison sécurisée et bas carbone à ses partenaires.

Jean Saint Donat, Président d’AFYREN NEOXY ajoute « Cette inauguration est la concrétisation de l’ambition d’AFYREN : décarboner la chimie à grande échelle tout en conservant une approche locale. Notre implantation dans la région du Grand Est nous permet de concilier de façon idéale, ancrage territorial et portée internationale ».

Une plateforme technologique propriétaire basée sur des micro-organismes naturels

Fondée sur des micro-organismes naturels et protégée au niveau mondial grâce à dix familles de brevets, la technologie AFYNERIE® permet de produire sept acides organiques 100 % biosourcés. Ces acides regroupent plusieurs applications parmi 6 secteurs clefs : l’alimentation humaine, l’alimentation animale, les arômes et parfums, les lubrifiants, la science des matériaux et les sciences de la vie.

Les acides carboxyliques produits par AFYREN offrent une alternative décarbonée à leurs équivalents, traditionnellement pétro-sourcés. En effet, ceux-ci sont directement issus de coproduits de la betterave sucrière et sont transformés sur la plateforme de Saint-Avold grâce à des étapes de fermentation, d’extraction et de purification.

Ce procédé biomimétique permet également la production d’un engrais utilisable en agriculture biologique permettant d’optimiser au mieux les ressources dans une logique complètement circulaire. En produisant des acides biosourcés qui ont des performances applicatives identiques à celles des acides pétro-sourcés, et qui répondent à des certifications exigeantes, AFYREN offre une alternative durable à ses partenaires tout en leur permettant de générer un bilan carbone extrêmement amélioré.

Une bioraffinerie ancrée dans les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux des territoires

Afin de mener à bien ce projet industriel, AFYREN a réuni un financement complet de plus de 80 millions d’euros provenant de soutiens publics et privés :

Pour assurer la phase d’industrialisation de sa technologie, AFYREN a choisi de s’associer à Bpifrance, à travers son fonds « Société de Projets Industriels » (SPI). AFYREN NEOXY a ainsi pris la forme d’une coentreprise, détenue à 51% par AFYREN et à 49% par le fonds « Société de Projets Industriels » (SPI) géré par Bpifrance.

« Nous sommes convaincus par le potentiel de la technologie d’AFYREN en termes de décarbonation de l’industrie et de sa capacité à promouvoir une filière de la bioéconomie forte, compétitive et créatrice d’emploi. Cette alliance à travers AFYREN NEOXY illustre donc parfaitement notre raison d’être : permettre aux projets industriels les plus porteurs de trouver un appui à leur développement » souligne Magali Joessel, Directrice du fonds SPI chez Bpifrance.

L’entreprise bénéficie aussi du soutien important de l’Union Européenne et du partenariat public-privé Bio-based Industries Joint Undertaking (BBI JU), qui a permis d’initier la création de la plateforme de partenariat internationale AFTER-BIOCHEM qui réunit 12 acteurs clefs de la bioéconomie.

Dans le cadre de la reconversion de la plateforme, Total Energies a apporté un soutien financier mais aussi proposé une assistance opérationnelle en accompagnant l’entreprise sur les sujets de l’environnement, des utilités, des services et des méthodes et a ainsi facilité l’hébergement industriel de l’usine sur la plateforme.

Par ailleurs, la construction du site de production a bénéficié de l’appui important de la Région Grand Est et de la Communauté d’Agglomération de St-Avold Synergie (CASAS), toutes deux très impliquées dans le développement de la filière de la bioéconomie. Enfin, AFYREN s’appuie également sur le financement du Plan France Relance pour développer son implantation sur le site de Saint-Avold et préparer d’ores et déjà le futur de l’usine AFYREN NEOXY.

AFYREN NEOXY a également su compter sur le soutien de ses partenaires historiques dans la structuration de son financement bancaire : BNP, Banque Populaire, Crédit Agricole et Bpifrance.

Une réalisation industrielle porteuse de sens et créatrice d’emploi

La mise en service du site a permis le recrutement de 60 personnes, couvrant toute la palette des métiers industriels (production, maintenance, contrôle qualité, sécurité, administration).

Pour le recrutement de ses opérateurs de fabrication, AFYREN NEOXY a d’ailleurs mis en place un partenariat avec Pôle-emploi et l’IUT de Saint Avold afin de sélectionner des candidats aux profils très variés, selon leurs capacités et leurs compétences, et les former aux métiers de l’entreprise. Avec le recrutement de cette nouvelle équipe diverse et compétente, AFYREN entend renforcer son modèle de gouvernance RSE, basé sur la bienveillance et l’implication de ses salariés au sein d’un projet porteur de sens.

Avec un ancrage territorial fort, l’entreprise participe ainsi au développement de la filière bioéconomie en France et en Europe, en créant des emplois industriels non délocalisables pour servir une demande mondiale croissante.

« Forts de ce premier succès, nous étudions d’ores et déjà deux scénarios pour l’implantation d’une deuxième usine en Amérique du Nord ou en Asie. Nous évaluons bien évidemment la structuration du financement mais nous étudions aussi très attentivement les composantes environnementales pour que cette deuxième usine profite également d’un accès en circuit court à la biomasse locale, explique Nicolas Sordet, Directeur Général et cofondateur d’AFYREN.
Cette première inauguration n’est donc que le début d’une nouvelle grande entreprise collective : construire une industrie bas carbone globale et circulaire en apportant des solutions biosourcées bâties pour et avec notre environnement ».

Consulter le communiqué de presse :

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT

DERNIÈRES ACTUALITÉS

AFYREN signe un nouveau contrat pour fournir des acides organiques biosourcés à un fabricant américain de lubrifiants industriels

Cet accord pluriannuel permettra au fabricant de réduire ses émissions de gaz à effet de serre Scope 3 et contribuera à l’atteinte de ses objectifs de neutralité carbone. AFYREN propose une alternative biosourcée aux molécules pétro-sourcées traditionnellement utilisées, en agissant sur la chaine de valeur des entreprises et en leur proposant un bilan carbone fortement amélioré.  AFYREN a désormais prévendu 75% du volume de sa production cible d’acides organiques issue de son usine AFYREN NEOXY. Clermont-Ferrand/Lyon, le 17 novembre 2022, 8h00 CEST – AFYREN (code ISIN : FR0014005AC9, mnémonique : ALAFY), société de greentech qui offre aux industriels des produits […]

AFYREN NEOXY signe un accord de distribution avec Excellentia sur le marché stratégique des arômes et parfums en Amérique du Nord

Excellentia distribuera la gamme FLAVYREN™ aux principaux acteurs nord-américains du marché des arômes et parfums. L’accord couvre la gamme complète des acides organiques naturels FLAVYREN™ produits par AFYREN NEOXY. L’Amérique du Nord est le deuxième marché mondial des arômes et parfums, avec une croissance annuelle estimée à plus de 6%.  Clermont-Ferrand/Lyon, le 9 novembre 2022, 8h00 CEST – AFYREN (code ISIN : FR0014005AC9, mnémonique : ALAFY), société de greentech qui offre aux industriels des produits biosourcés et bas-carbone grâce à sa technologie de fermentation unique basée sur un modèle complètement circulaire, annonce aujourd’hui la signature d’un accord de distribution avec […]

AFYREN inaugure sa première usine, AFYREN NEOXY, une bioraffinerie unique au monde

Une première unité de production industrielle à Carling Saint-Avold en Moselle qui permet de produire 7 acides 100 % biosourcés en circuit court et d’offrir une alternative aux acides pétro-sourcés habituellement utilisés dans des secteurs tels que l’alimentation, les arômes et parfums ou la chimie. Un modèle de bioraffinerie unique, bas carbone et zéro déchet avec une implantation stratégique, au coeur de l’Europe pour ses clients et fournisseurs internationaux. Une production qui atteindra 16.000 tonnes d’acides carboxyliques biosourcés en 2024 et qui permettra d’économiser 30 000 tonnes de CO2 par an. Une réalisation industrielle issue de l’association entre AFYREN et […]

AFYREN diversifie ses ventes en signant deux contrats stratégiques avec deux d’acteurs des marchés de la cosmétique et de la nutraceutique

Au terme d’un été au cours duquel le changement climatique a été dans tous les esprits à travers le monde, les grands acteurs économiques intensifient leurs efforts pour réduire leur impact sur l’environnement.                                            Ces derniers contrats commerciaux d’AFYREN soulignent l’intérêt croissant suscité par son modèle économique bas-carbone auprès de nombreuses sociétés à la recherche d’ingrédients plus durables Grâce à ces accords, AFYREN sécurise la vente de 70% de la production anticipée des acides organiques issue de l’usine AFYREN NEOXY auprès de nombreux clients positionnés sur de multiples marchés Clermont-Ferrand/Lyon, le 30 août 2022 à 08h00 CEST – AFYREN, société de […]

De la fermentation naturelle à l’industrialisation d’un procédé biomimétique innovant

Aujourd’hui, plus de la moitié des entreprises déclarent s’engager en faveur du développement durable, mais il est clair que concilier performance environnementale et économique implique de nombreux choix difficiles. Seules 21 % des entreprises disposent d’une feuille de route claire pour mettre en oeuvre leur stratégie de développement durable. Chez AFYREN, nous pensons que le partage des connaissances et des expériences peut contribuer à bâtir un avenir plus durable. Dans nos articles de blog, nous cherchons à partager l’expertise que nous avons développée sur notre propre parcours vers un modèle d’entreprise durable et circulaire. En 2021, nous avons eu besoin […]