AFYREN et le consortium AFTER-BIOCHEM obtiennent une subvention de 20 millions d’euros

AFYREN et le consortium AFTER-BIOCHEM obtiennent une subvention de 20 millions d’euros dédiée à la production industrielle de nouveaux produits bio-sourcés

 

AFYREN, entreprise française de biotechnologie qui a conçu une innovation de rupture dans la chimie verte pour contribuer à préserver la planète, a réussi à rassembler 12 acteurs clés de la bioéconomie autour d’un projet européen innovant visant à développer la première bioraffinerie du genre en France. AFTER-BIOCHEM (Anaerobic Fermentation & EsteRification of BIOmass for producing fine CHEMicals) s’attachera à la création de nouvelles chaînes de valeur durables à partir de matières premières renouvelables et non alimentaires, conduisant à la mise sur le marché d’un éventail de nouveaux produits à haute valeur ajoutée.

Le projet est soutenu par la Commission européenne et le Partenariat Public Privé « European Joint Undertaking Bio Based Industry » (BBI-JU) qui subventionnera ce projet à hauteur de 20 millions d’euros.

« Nous sommes très fiers, en tant que start-up française, de porter ce consortium européen et d’avoir pu fédérer autour de notre projet autant de partenaires de renom, représentant au total plus de 30 milliards d’euros de ventes mondiales » déclare Nicolas SORDET, Président d’AFYREN. Ensemble, nous allons contribuer au développement d’une filière durable et européenne, autour d’une bioéconomie bas carbone et circulaire. AFTER-BIOCHEM va nous permettre de valider un modèle de bioraffinerie innovant, durable et réplicable pour contribuer au renouveau de l’industrie. Nous remercions vivement tous nos partenaires et le BBI pour leur confiance. »

Consulter le communiqué de presse

Contact presse :
Estelle Monraisse – Alter’Com Conseil
06 60 41 81 52 – estelle@altercom-conseil.fr