Le Trophée de la Bioéconomie Grand Est décerné à AFYREN

AFYREN, fleuron de la BioTech française, a conçu et développe une innovation de rupture dans la chimie verte. Elle reçoit aujourd’hui le Trophée de la Bioéconomie pour la région Grand Est, un prix remis sur le salon de l’Agriculture en présence du Ministre de l’Agriculture M. Didier GUILLAUME.

Les Trophées de la bioéconomie: valoriser les initiatives de transformation des bioressources

Ce concours récompense les projets fondés sur l’action d’entreprises ou de professionnels de filières qui transforment les bioressources de façon innovante et durable. L’objectif des Trophées de la bioéconomie est de créer de la valeur sur tous les maillons de la chaîne en remplaçant autant qu’il est possible le carbone fossile par du carbone renouvelable.

L’enjeu d’AFYREN : innover pour contribuer à une bioéconomie bas carbone et circulaire.

Aujourd’hui les produits de consommation quotidiens sont encore trop largement composés de molécules issues du pétrole. Réduire notre dépendance au pétrole et nos émissions de CO 2 passe aussi par notre capacité à remplacer ces dérivés du pétrole dans nos produits de tous les jours. C’est ce que fait AFYREN qui produit des molécules innovantes à partir de technologies fermentaires naturelles afin de remplacer ces mêmes molécules actuellement issues des ressources fossiles.

AFYREN propose à ses clients des molécules biosourcées, pour fabriquer les ingrédients de demain pour des secteurs très variés tels la cosmétique, les arômes et parfums, la nutrition humaine et animale, la pharmacie et la chimie.

Nicolas SORDET, Président d’AFYREN, déclare “Notre société propose des innovations de rupture et entend jouer un rôle important dans la transformation de l’industrie de manière globale. AFYREN s’inscrit et inscrit ses clients dans une bioéconomie bas carbone et circulaire”

Prochaine grande étape pour AFYREN : la construction de sa première usine de production dans la région Grand-Est. AFYREN NEOXY, c’est le nom de la joint-venture réalisée entre AFYREN et le fonds SPI « Société de Projets Industriels », géré par Bpifrance et souscrit à la
fois par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), avec un investissement en fonds propres qui s’élève autour de 40 millions d’euros. L’usine, dont la construction va démarrer dans quelques mois, permettra de proposer sur le marché dès 2022 les premiers milliers de tonnes d’acides biosourcés et de créer une soixantaine d’emplois

A propos d’AFYREN

Pour répondre au besoin croissant des industriels de réduire l’utilisation des dérivés pétroliers dans leur chaîne de production, AFYREN produit des biomolécules issues de la revalorisation de biomasse non alimentaire, largement utilisées dans les secteurs de la cosmétique, des arômes et parfums, de la nutrition humaine et animale et de la chimie fine. Cette production de carbone renouvelable qui s’inscrit résolument dans une économie circulaire est réalisée grâce à des technologies fermentaires brevetées au niveau mondial, fruit de 10 années de recherche.

Fondée en 2012 et dirigée par Nicolas Sordet et Jérémy Pessiot, AFYREN réunit 20 collaborateurs sur ses sites de Lyon, Clermont-Ferrand et sa future usine à Carling. AFYREN est lauréate du Concours Mondial d’Innovation 2030 dans la catégorie « Protéines végétales et chimie du végétal » et a été nommée ambassadrice de la French Tech – Chimie verte à la COP21. AFYREN est notamment accompagnée dans son développement par les Régions Auvergne Rhône-Alpes et du Grand Est, de Bpifrance, et de la Banque Européenne d’Investissement. AFYREN a été sélectionnée dans FT120 en janvier 2020.

Contact presse :
Estelle Monraisse – Alter’Com Conseil
06 60 41 81 52 – estelle@altercom-conseil.fr

Supervisor

Tous ses articles