60 millions d’euros de financement pour passer à la phase industrielle

Dans le but d’offrir aux industriels une alternative fiable à l’utilisation de dérivés du pétrole, AFYREN a validé à l’échelle pré-industrielle la production d’acides organiques biosourcés pouvant être utilisés dans de multiples applications. La société démarre aujourd’hui la phase industrielle de son développement en sécurisant un financement global de 60 millions d’euros incluant une augmentation de capital de 21 millions d’euros.

 AFYREN, producteur de molécules d’intérêt biosourcées à partir de technologies fermentaires, vient de finaliser une levée de fonds de 21 millions d’euros, portée par Sofinnova Partners et Valquest Partners et réunissant aux côtés des actionnaires historiques AFY Partners et Sofimac Régions (Sofimac et les fonds Jérémie Innovation 1 et 2), les fonds Supernova, Crédit Agricole Création ainsi que le Crédit Agricole Centre France. Cette augmentation de capital est associée à un programme de financement de la première usine d’AFYREN, dont les études d’implantation ont déjà débuté. Le plan stratégique prévoit que ce financement de 60 millions d’euros permette à AFYREN de mener son projet industriel jusqu’à la commercialisation. 

Pour Nicolas Sordet, Président d’AFYREN : « Ce plan de financement conséquent vient couronner le parcours exceptionnel de nos équipes, qui ont progressivement franchi avec succès toutes les étapes de notre ambitieux projet. Nous détenons aujourd’hui une technologie efficace à une échelle pré-industrielle sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs années et qui nous a permis de livrer des lots test à nos premiers clients. Nos produits biosourcés font déjà l’objet d’un fort intérêt de la part d’entreprises de premier plan, et nous abordons la phase d’industrialisation avec confiance et enthousiasme. »

[…] lire le communiqué complet

Supervisor

Tous ses articles